Prison ferme pour un supporter turc

C9UHr2LXgAA0198.jpg-large.jpeg
Coupable de violences avant OL-Besiktas, un Turc de 27 ans a écopé de deux mois de prison ferme

Les incidents qui ont émaillé le quart de finale de Ligue Europa, disputé jeudi dernier au Parc OL entre l’OLYMPIQUE LYONNAIS et le BESIKTAS ISTANBUL, ont trouvé suite devant la justice en ce milieu de semaine. 

Douze personnes avaient été interpellées et l’une d’entre elles, coupable d’avoir dégradé la boutique OL Store, ainsi que d’avoir frappé un agent de sécurité, a été condamnée à deux mois de prison ferme et une interdiction de territoire français de deux ans, par le tribunal correctionnel de Lyon. 

Parmi les autres « supporters » turcs mis en cause, l’un comparaîtra dans quelques jours, cinq ont fait l’objet d’un rappel à la loi et cinq autres sont repartis libres.