Le bilan sportif du week-end

LOU Champion.jpg
Le LOU a fêté son titre, l’OL recule à la troisième place, l’ASVEL perd encore

Dimanche de fête au Matmut Stadium, où le LOU RUGBY a étrenné son titre de champion de France de Pro D2. Avant de recevoir le bouclier, les Lyonnais ont fait le boulot devant leur public, en battant Béziers (38-17), avec cinq essais à la clé (Thibaut REGARD x2, Didier TISON x2 et Mathieu LOREE), pour une 23ème victoire en 26 matchs.

Mais la principale information de cet après-midi de rugby est venue de la bouche de Gérard COLLOMB. Le sénateur-maire de Lyon et président de la Métropole a annoncé que le LOU Rugby jouerait au stade de Gerland dès le mois de janvier 2017, soit lors de toute la deuxième partie de saison de Top 14.

Retour sur ce dimanche festif dès ce lundi soir sur TLM dans l’émission AU CŒUR DU LOU

 

L’OLYMPIQUE LYONNAIS, de son côté, a brillé par son refus de la défaite. Vendredi soir, les Gones, menés 1-0 et réduits à dix après seulement 25 minutes de jeu (expulsion de Maxwell CORNET), ont fait preuve d’un courage admirable pour égaliser dans les dix dernières minutes, grâce au 17ème but en Ligue 1 d’Alexandre LACAZETTE. Un point qui ne suffit toutefois pas pour conserver la deuxième place du championnat, ravie dimanche soir par Monaco, vainqueur de Marseille (2-1). Prochain-rendez-vous pour l’OL, samedi (17h30) à Toulouse, en lutte pour son maintien.

Toute l’actualité de l’Olympique Lyonnais débriefée ce lundi dans l’émission TANT QU’IL Y AURA DES GONES

 

Pas de souci en revanche pour les FEMININES DE L’OL, qui n’ont fait qu’une bouchée de Rodez (9-0) en demi-finale de la coupe de France (buts de Griedge MBOCK, Lotta SCHELIN x2, Corinne PETIT, Ada HEGERBERG x3, Elodie THOMIS et Camille ABILY). En finale, les Lyonnaises, qui ont déjà remporté les quatre dernières éditions, affronteront Montpellier, le 15 mai prochain au stade des Alpes de Grenoble.

 

Pour l’ASVEL BASKET, la fin de saison s’annonce aussi compliquée que passionnante. Les Villeurbannais, malgré les 23 points de Casper WARE, ont subi la loi de Monaco, leader de Pro A (67-74) et concèdent ainsi une troisième défaite lors de leurs quatre derniers matchs. L’ASVEL recule à la septième place du classement et a encore besoin de deux succès pour assurer sa place en Playoffs. Dès demain, ils devront faire un premier pas vers ces phases finales, avec un déplacement au Havre, lanterne rouge de la Pro A, et qui n’a gagné qu’un seul match cette saison.

 

Coup de chapeau au boxeur lyonnais, Paul OMBA-BIONGOLO, qui a assuré sa qualification pour les Jeux Olympique de Rio. Le sociétaire du Boxing Lyon United (20 ans) a malheureusement été victime d’une luxation du pouce pendant son combat et ne pourra pas défendre ses chances ce lundi, lors de la finale de ce tournoi de qualification olympique.

 

Et puis autre qualification olympique ce week-end, celle de l’équipe de France de gymnastique, quatrième du tournoi de qualification disputé à Rio. Félicitations notamment, au Lyonnais Cyril TOMMASONE.

 

Enfin, tout au long du week-end, c’était l’ELECTRO-BIKE DE LA SARRA. L’ensemble des fabricants et distributeurs de Vélos à Assistance Electrique (VAE) s’était donné rendez-vous pour proposer des essais gratuits des modèles disponibles sur le marché. Du modèle pour un usage de déplacement urbains aux modèles plus sportifs, les lyonnais ont ainsi eu l’occasion de tous les tester.

 Outre ces essais, l’ElectroBike Festival a été le théâtre de la première manche de l’E-Bike Série, challenge réservé aux VAE. 1h30 de course sur un circuit exigeant et la victoire d’un lyonnais face aux meilleurs représentants nationaux de la discipline : Eric CHAUTEMPS, sous les couleurs de Planète Vélo-KTM. 

Une première édition qui en appellera certainement d’autres au vu de la croissance exponentielle du marché du VAE en France (Plus de 100 000 VAE vendus en 2015, soit 30% de croissance).