L’ASVEL sans défense

DOJLPJJW4AEojIV.jpg-large-2.jpeg
Dans une soirée de gala, l'ASVEL Basket s'est nettement inclinée face à Gran Canaria (68-84)

Déjà malmenée le week-end dernier à Antibes, l’ASVEL Basket a encore été logiquement battue, ce mercredi lors de la 5ème journée d’EuroCup, par Gran Canaria (68-84). Un revers inquiétant, qui reflète bien les difficultés actuelles du club de Tony PARKER, désormais en situation inconfortable à mi-parcours de la phase de poule cette compétition européenne (4ème, 2 victoires pour 3 défaites). 

Cible des critiques du moment : la défense. Face aux Espagnols, celle-ci était aux abonnés absents en première mi-temps. Suffisant pour permettre aux Ibériques de faire un écart déjà rédhibitoire (+19 à la pause). Et si les Villeurbannais ont su relever la tête en deuxième mi-temps, notamment grâce aux efforts de leur capitaine Charles KAHUDI (15 points), le mal était fait. 

Un accroc malheureux pour l’ASVEL Basket qui, en coulisses, avait pourtant tout fait pour que cette soirée de gala soit une réussite. Pour la première fois de l’histoire du club, Gaëtan MULLER, président-délégué, avait réussi à unir en tribunes les maires de Lyon et Villeurbanne, Georges KEPENEKIAN et Jean-Paul BRET, accompagnés du patron de l’Euroleague, Jordi BERTOMEU.